avril
28
2017
Stéphane Deleau, Vannier
28
avril
2017

PORTRAIT DE FINALISTE Stéphane Deleau, vannier à Plouvorn dans le Finistère, participe au 4ème Concours International des Métiers d’Art de Baccarat. Découvrez son univers, son parcours, et le portrait chinois en 12 questions auquel il a bien voulu se prêter.

Stéphane Deleau n’est pas un vannier comme les autres. Désireux de produire sa propre matière première, il crée en 2012 non seulement un atelier mais également une oseraie, dans laquelle il produit une centaine de souches différentes, sur pratiquement 1 hectare de plantation. Très ancré dans la tradition, il aime produire des articles anciens oubliés, mais aussi des créations artistiques contemporaines, « car la vannerie sait ouvrir les champs du possible », dit-il. La préservation de l’environnement en fait partie et l’œuvre qu’il présente au Concours, nommée « Biotope », conjugue les forces élémentaires qui maintiennent le fragile équilibre de notre planète.

Le portrait chinois de Stéphane Delau

Si vous étiez un animal
Je serais une tortue marine.
Si vous étiez un élément
L’eau.
Si vous étiez une saison
Je serais le printemps.
Si vous étiez une couleur
Je serais l’indigo.
Si vous étiez un objet
Je serais un miroir.
Si vous étiez une chanson
« Pagan Poetry » de Björk.
Si vous étiez un film
« Le château ambulant » de Hayao Miyazaki.
Si vous étiez un plat
Je serais du seitan, un plat végétarien of course !
Si vous étiez une odeur
Je serais celle de la truffe.
Si vous étiez un bruit
Le craquement d’un vieux parquet…
Si vous étiez une devise
Chaumière où l’on rit vaut mieux que palais où l’on pleure.
Si vous étiez un temps de conjugaison
Je serais le présent de l’indicatif.

Après 15 ans dans les laboratoires de recherche en biologie avec un niveau d’Ingénieur en Génie Biologique, Stéphane Deleau a souhaité se tourner vers une activité qu’il jugeait plus respectueuse du vivant. La vannerie l’ayant toujours attiré, il s’essaye au tressage lors d’un stage. Coup de cœur immédiat, il se lance dans une initiation plus poussée à la Coopérative de Villaines-les-Rochers en Touraine, puis se forme à l’Ecole Nationale de Vannerie de Fayl-Billot en Haute-Marne. Avant de créer l’atelier aozilh à Plouvorn, dans le Finistère Nord, en 2012.
Thème, finalistes, jury : en savoir plus sur le concours
Toute l'actu...
Votre festival en quelques clics