juin
12
2019
Julie Boudet
12
juin
2019

PORTRAIT DE FINALISTE Julie Boudet, photographe technicienne. Pour être finaliste du 5ème Concours International des Métiers d’Art de Baccarat, elle a proposé une photographie reflet de l’inexorable extinction ce certaines espèces… Découvrez son univers, son parcours, et le portrait chinois auquel elle a bien voulu se prêter.

 

Diplômée de L’École nationale supérieure de photographie (Arles) en 1997, j’ai créé mon atelier d’artisanat d’art « Albumine & Collodion » en juin 2018. Ma démarche vise à participer à la sauvegarde et à la valorisation de certains procédés photographiques historiques, qui font partie de notre patrimoine culturel. Offrant un large choix de tonalités, sur verre, sur papier ou sur métal, ces techniques sont un trésor à partager. Celles que j’aborde ont été utilisées entre 1839 et 1940. Puriste dans la préparation des chimies, du couchage des émulsions, du choix des papiers et de la préparation de mes plaques, je m’autorise le métissage des époques pour la prise de vue. Les tirages photographiques sont réalisés de manière artisanale dans mon atelier en Bretagne. De par les procédés eux-mêmes, chaque image est unique.

Le portrait chinois de Julie Boudet

Si vous étiez un animal
je serais la panthère rose
Si vous étiez un pays
je serais le Monde
Si vous étiez un objet du quotidien
je serais une enceinte blue-tooth
Si vous étiez un super pouvoir
je serais celui de « ma sorcière bien-aimée »
Si vous étiez un mot
je serais éclectisme
Si vous étiez une œuvre d’art,
je serais « Rodin, le Monument à Victor Hugo et le Penseur », une photographie d’Edward Steichen prise en 1902
Si vous étiez une chanson,
je serais l’Iditenté (Têtes Raides, album Gratte-Poil, 2000)
Si vous étiez célébrité,
je serais Agatha Christie
Si vous étiez un film,
je serais « Mon oncle » de Jacques Tati
Si vous étiez une devise,
je serais « Keep calm and carry on »

© Julie Boudet
Thème, finalistes, jury : en savoir plus sur le concours
Toute l'actu...
Votre festival en quelques clics