juin
27
2019
Association Flame’Off Interview d’Eddie Legus
27
juin
2019

L’Association Flame’Off France réunira des verriers au chalumeau venu de toute l’Europe sous les couleurs du FIMA (Festival International des Métiers D’art) à Baccarat, les 5, 6 et 7 juillet 2019, pour des démonstrations de verrerie d’art époustouflantes ! Découvrez l’interview d’Eddie LEGUS le créateur de l’association FLAME’OFF France.

Avant tout, dites-nous comment est née l’association Flame’Off ?
Flame’Off est née en 2014 de mon initiative, étant MOF verrier d’art au chalumeau et enseignant dans ce domaine depuis plus de 20 ans. L’association est à l’origine « souchée » sur l’école de verrerie que j’avait crée en 2012. C’était au départ une manière de permettre à mes anciens élèves et stagiaires de se réunir et d’échanger ensemble sur leurs expériences professionnelles. Puis, par émulation, se sont greffés des verriers d’art venus de toute l’Europe. Ainsi, lors du Festival International du Verre au Chalumeau organisé en 2015 par l’association Flame’Off, des Italiens, Suisses, Anglais, Russes, Hollandais, Norvégiens, Allemands et Belges se sont joints naturellement à ce rassemblement unique en France, attirant même des « stars américaines » comme Kenan Tiemeyer et Paul Trautman. Le vide était enfin comblé ! En effet, l’idée originelle se basait sur le constat que les verriers sont des artisans solitaires et que les occasions de se rencontrer sont hélas assez rares pour ne pas dire inexistantes. Aujourd’hui, grâce à l’Association Flame’Off les spécialistes de la verrerie au chalumeau ont enfin trouvés une véritable vitrine de leur savoir-faire mais aussi et surtout un réel bonheur de se retrouver ensemble pour travailler, comparer, explorer de nouvelles techniques, découvrir de nouveaux talents et le tout en faisant plaisir au public avec de superbes démonstrations.
Pouvez-vous nous présenter votre association ?
L’Association Flame’Off a pour but de promouvoir le métier de verrier au chalumeau, c’est un domaine assez peu connu du public qui mérite pourtant toute sa place dans le domaine de la verrerie en général. Heureusement, « Boudé » par l’industrie, les « chalumistes » ont su conserver un savoir-faire manuel et des techniques de mise en œuvre particulièrement pointues, ce qui fait de ce métier un domaine de création très étendu où se côtoie des designers en bijoux, des artisans de différents corps de métiers, des créateurs de luminaires ou de mobiliers… etc ! L’Association Flame’Off offre d’abord une vitrine de ces savoirs et de ces techniques en réunissant des perliers d’art, des sculpteurs sur verre, des souffleurs en technique de laboratoire, des néonistes et bien sur des souffleurs à la table en artistique. Après avoir créé et dirigé l’association Flame’Off, j’ai passé le « flambeau » à un autre artiste, Frédéric Demoisson l’actuel Président de l’Association, lui-même souffleur au chalumeau qui vient d’obtenir le titre de « Uns des Meilleurs Ouvriers de France ».
Quelles sont aujourd’hui les activités de votre association ?
L’Association Flame’Off concentre son énergie dans l’organisation d’expositions et de démonstrations des savoirs-faire en verrerie au chalumeau. Voilà le résumé le plus court ! Naturellement derrière cet intitulé épuré se dissimule un travail ardu de recherche d’idées neuves, de nouveaux talents à exposer, de découvreurs de talents devrais-je dire ! Et croyez-moi, ça n’est pas si simple à « dégoter » ! Puis l’organisation d’un festival : le FIVAC (Festival International du Verre au Chalumeau) dont la dernière édition a eu lieu à Remiremont en 2018. Cette exposition réunie quelque 40 verriers spécialistes qui viennent des quatre coins du globe. L’organisation réclame un travail de longue haleine, les artisans qui se déplacent d’aussi loin ne peuvent souvent pas prendre leur matériel, il nous incombe de leur fournir non seulement ce qu’ils ne peuvent pas transporter mais surtout de les accueillir dans les meilleures conditions. Ils ne viennent pas là pour vendre, même s’ils le peuvent évidemment, ils viennent surtout pour se retrouver ensemble et pouvoir échanger sur leur métier ou créer ensemble des œuvres particulières. L’association Flame’Off met un point d’honneur à proposer des emplacements gratuits à tous ceux qui travaillent en public et à leur assurer le gîte et le couvert gratuitement si c’est possible ou à moindre coup tout au moins. C’est cet ensemble d’attentions et de détails dans la qualité de l’accueil qui fait que les artisans se déplacent parfois du bout du monde pour se retrouver. L’association Flame’Off peut étendre son expérience à d’autres métiers de la terre et du feu.
D’où viennent les verriers qui composent votre association ?
La majorité d’entre eux sont des artisans Français, qui travaillent dans des régions éloignées de la Lorraine et qu’on a rarement le loisir de rencontrer en exposition, à cela s’ajoute des verriers des pays frontaliers (Luxembourg, Belgique, Suisse, Allemagne, Italie) et enfin des artistes venus de l’étranger (USA, Angleterre, Russie, Japon, Norvège, Hollande, Chili, Canada etc…).
Pourquoi participer au Festival International des Métiers d’Art à Baccarat (FIMA) ?
(Sourire) … Parce que le FIMA a eu la gentillesse de nous y inviter ! Et que la verrerie au chalumeau est un métier d’art reconnu qui y trouve sa juste place.
À quoi pouvons-nous nous attendre pour le FIMA ?
Les visiteurs pourront y admirer de nombreuses techniques et y voir des grands professionnels à l’œuvre, je ne vais pas tous les citer de peur d’en oublier. Des Meilleurs Ouvriers de France d’abord, puis des artistes reconnus dont les créations sont superbes et qui exercent leur talent dans des domaines variés tels que la bijouterie, la décoration, la sculpture, et même parfois l’utilitaire et qui viennent de toute l’Europe !

Eddie Légus Meilleur Ouvrier de France lors du Festival du Ver…

ça bosse au FIVAC ! On fond des kilos de verre, on sue, on transmet, on partage, on rigole, on dort pas! Bref une fête pour les verriers!

Publiée par Flame Off France sur Jeudi 10 août 2017

Quels sont vos projets pour la suite ?
La mise en place du futur Festival International du Verre au Chalumeau, les dates ne sont pas encore fixées, il est probable que cette fois-ci il n’ait pas lieu en été comme les années précédentes… Nous étudions plusieurs possibilités mais cela dépend aussi des disponibilités des salles d’exposition. Parfois, tout cela n’est simple. En tout cas une chose est sûre ça sera encore une joie de tous nous retrouver pour partager notre passion pour la verrerie d’art !

Page Facebook de l’association Flame’Off

Horaires, Lieu, Activités : en savoir plus sur le village

Toute l'actu...
Votre festival en quelques clics